D’Ottawa à Pembroke : 100 ans de présence de la Visitation Sainte Marie au Canada.


Vive+Jésus

Il y 100 ans cette année, Monseigneur Joseph-Thomas Duhamel accueillait dans l’archidiocèse d’Ottawa l’Ordre de la Visitation, berceau de la première présence contemplative visitandine en terre canadienne.

Cette fondation du monastère d’Annecy, qui a célébré en 2010 le 400e anniversaire de l’Ordre, s’effectua en partenariat avec le monastère de la Visitation de Wilmington, au Delaware, U.S.A : ainsi la Supérieure, Mère Marguerite Marie de Viry, et ses compagnes, venaient de la France, tandis que le monastère de Wilmington se chargea de l’achat de la propriété et de l’aménagement du monastère provisoire.

Arrivées à Ottawa le 5 août 1910, les fondatrices furent accueillies par les Soeurs de la Charité d’Ottawa jusqu’au 14 août, où elles célébraient les Vêpres solennelles de l’Assomption de Marie dans leur nouveau monastère.

Ces cent ans d’histoire furent parsemés d’épreuves et d’évènements heureux. Ainsi, les vocations étant nombreuses, la Visitation d’Ottawa a toujours fait large place à l’hospitalité, à l’écoute active, discrète et empathique. De nombreuses personnes reconnaissantes nous sont demeurées fidèles, confiantes dans l’intercession puissante de la prière.

Nous avons quitté le 29 juin 2010, notre monastère centenaire, qui portait les séquelles du temps, et qui demandait des réparations majeures et beaucoup d’énergie pour l’entretien, la rareté des vocations, le vieillissement et la santé fragile des soeurs, ont été autant de facteurs qui nous incitaient à prendre cette décision.

Accueillies chaleureusement par les Soeurs de Saint-Joseph dans le diocèse de Pembroke, en cette période de réflexion sur un couvent devenu aussi trop grand pour elles, c’est dans la reconnaissance mutuelle envers Dieu qui nous remettait devant l’image de ces vaillantes religieuses, fidèles gardiennes de la « Galerie » (premier Monastère d’Annecy). Une aile à part nous est réservée où nous pouvons retrouver le climat de recueillement si essentiel à notre prière.

Le 15 août 2010, avec grande reconnaissance, les Soeurs de la Visitation d’Ottawa se sont unies par l’Eucharistie d’action de grâce aux nombreux fidèles, amis et bienfaiteurs du diocèse d’Ottawa.

Du nouveau monastère, à Pembroke, situé en pleine nature, nous continuerons à être une oasis de la prière dite et partagée au service de la foi et de l’Église.