Heure de Présence au Coeur de Jésus et Garde d’Honneur


Garde d'honneur

Qu’est-ce que l’Heure de Présence au Cœur de Jésus, autrefois appelée Garde d’Honneur au Cœur de Jésus ? Voici une brève présentation de cette œuvre, une œuvre merveilleuse qui a pour but de consoler le Cœur de Jésus par la sanctification du devoir d’état.

Les associés acceptent une heure par jour (celle qui leur convient). Au commencement de cette Heure de Garde, sans être obligés de rien changer à leurs occupations ordinaires, ils se rendent, en esprit, au Poste d’amour, le Tabernacle (appelé Pôle d’attraction par Jean-Paul II dans Mane Nobiscum Domine N°18); là ils offrent à Jésus leurs actions, leurs souffrances, leurs pensées, leurs affections et le désir qu’ils éprouvent de consoler son Cœur par leur amour.
En fondant la Garde d’Honneur, le 13 mars 1863 au monastère de la Visitation de Bourg-en-Bresse, Sœur Marie du Sacré-Cœur BERNAUD se sentait pressée de trouver un moyen de répondre au psaume 68: ‘J’ai cherché des consolateurs et je n’en ai pas trouvé.’ La Garde d’Honneur veut aussi répondre aux désirs du Cœur de Jésus exprimés à Ste Marguerite-Marie. Mais sa fonction propre est, à l’imitation de la première Garde d’Honneur: Marie, Jean et Marie-Madeleine au pied de la Croix, d’offrir à Dieu le Père, surtout pendant l’heure de présence, le Sang et l’Eau jaillis du Cœur blessé de Jésus, pour les besoins de l’Eglise et le salut des pécheurs.
Nous n’offrons pas seulement nos actions, paroles, pensées, travaux, joies et peines… aussi parfaitement soient-ils accomplis. Mais nous unissons cette offrande de notre quotidien au Sacrifice de Jésus, seul digne de la Majesté divine, comme l’a développé Vatican II (en particulier Lumen Gentium N°34).
Des chrétiens de toutes conditions sont fiers de porter de titre de Gardes d’Honneur et de l’être vraiment. Ainsi recevons-nous la demande d’enrôlement d’adultes (Evêques, prêtres, Séminaristes, Religieux ou laïcs) mais aussi de jeunes ou même d’enfants soutenus par leurs parents ou un éducateur. Cela n’est pas nouveau puisque Don Bosco lui-même souhaitait que la Garde soit établie dans toutes ses institutions… Parmi les saints et bienheureux de la Garde figurent tous les Papes depuis le Bienheureux Pie IX à Pie XII, sainte Sophie BARAT (dont l’engagement dans l’association entraîna celui de toutes ses sœurs), saint Jean COMBONI (le grand Missionnaire de l’Afrique), saint Mutien-Marie (frères des Ecoles Chrétiennes à Malonne), la Bienheureuse Marie du Divin Cœur DROSTE VON VISCHERING (qui est à l’origine de la consécration du monde au Sacré Cœur par Léon XIII), le Bienheureux Marcel CALLO (scout et jociste, modèle lumineux pour les jeunes)… sans oublier la Bienheureuse Mère Marie de Jésus DELUIL-MARTINY (une Marseillaise béatifiée par Jean-Paul II, qui propagea ardemment la Garde d’Honneur comme Première Zélatrice, avant de fonder la congrégation contemplative des Filles du Cœur de Jésus). Puissent ces saints être suivis de fervents Gardes en ce 3ème millénaire commençant !
La Garde d’Honneur peut être vécue individuellement, en lien avec un centre comme notre Monastère, ou s’organiser en famille, en communauté, en paroisse. Dans ce cas, le Cadran, au centre duquel est le Cœur de Jésus, est placé à l’église. Il est beau de voir le Cadran se remplir peu à peu du nom des associés, pour que toutes les heures aient un ou plusieurs noms, de sorte qu’à chaque heure un paroissien garde son cœur tourné vers Jésus présent au Tabernacle, tout en accomplissant son devoir d’état.
L’association est présente dans le monde entier (350 centres en Pologne, des dizaines de milliers d’associés en Colombie…); en France, elle est encouragée par plusieurs Evêques.
« Restons longuement prosternés devant Jésus présent dans l’Eucharistie, réparant ainsi par notre foi et notre amour les négligences, les outrages que notre Sauveur doit subir dans de nombreuses parties du monde. » A ces paroles de Jean-Paul II (Mane Nobiscum Domine, N°18): Gloire, Amour, Réparation au Cœur de Jésus !

Monastère de la Visitation, Sœur Marie Chantal      Email : visitation.scy.chazelles@gmail.com

 

Au Québec se sont les Soeurs de la Charité de Québec qui s’occupent du Centre canadiens. Voir aussi  http://www.ipir.ulaval.ca/fiche.php?id=415